Voilà un film esthétique dont les images sont à couper le souffle. Les éclairages sont parfaitement maitrisés donnant des visuels bien léchés, totalement artistiques. Le scénario est le prétexte à montrer le monde sans pitié, celui de la mode. Ce monde qui justifie tous les sacrifices, au sens propre comme au figuré. La tension et l’angoisse montent inéluctablement jusqu’à la fin totalement atroce et déjantée. Certaines scènes frisent avec l’insoutenable et ne sont pas à livrer à tous les regards.

On se trouve dans un monde surréaliste, rappelant celui de Bunuel et du Dadaïsme. Là encore la pauvreté et le goût du pouvoir amènent à toutes les extrémités pour s’en sortir. Qui du loup ou de l’agneau saura tirer son épingle du jeu ? Si vous n’êtes pas un prédateur serez-vous … « bouffé » ?

Allez voir Neon Demon pour son esthétique mais si votre petit cœur est sensible, abstenez-vous. Personnellement, j’ai trouvé ce film cruel et totalement inutile. A vous de vous faire votre avis sur la question.

Angélique Josse